Logo Facebook Leclerc Assurances
1 800 567-0927

Écrivez-nous

Les comportements les plus dérangeants des conducteurs

Les comportements les plus dérangeants des conducteurs

Les comportements les plus dérangeants des conducteurs

De perdre patience au volant, ça nous est tous sûrement arrivé plus d’une fois. Mais quels sont les comportements qui, à l’unanimité, nous font sortir de nos gonds?

 

Voici la liste des faiblesses ou erreurs de conduite les plus fréquentes :

(1)
Ceux qui suivent de trop près

Quoi de plus désagréable et stressant que de sentir que le véhicule qui nous suit nous met de la pression pour avancer!

Non seulement, ce comportement est à la limite de l’intimidation, mais voilà qui crée une anxiété inutile car ça nous laisse très peu de temps de réaction pour toute manœuvre urgente.

(2)
Ceux qui adoptent une vitesse bien en-deça de celle de l’ensemble du trafic

Vous l’avez sûrement remarqué, c’est la vitesse de l’ensemble du trafic qui influence notre propre vitesse et celle-ci, habituellement, va bien au-delà de la limite permise.

Il va donc de soi qu’un automobiliste qui conduit à une vitesse inférieure à la limite affectera automatiquement le flux du trafic et causera ainsi une certaine frustration.

(3)
Ceux qui se croient seuls sur la route

Nous voyons régulièrement des gens qui font du slalom in extremis entre les véhicules, qui décident de freiner à la dernière minute, qui tournent sans signaler, qui ne laissent aucune chance d’intégrer la circulation à l’entrée d’une bretelle ou qui empêchent de prendre une sortie sur l’autoroute.…

À croire qu’ils n’ont pas appris dans leur cours de conduite que d’appréhender les manœuvres des autres conducteurs ainsi que d’avertir ces derniers de leurs propres intentions fait partie des pratiques sécuritaires pour éviter un accident!

(4)
Ceux qui ont les réflexes gelés

Lorsqu’ils sont en tête de ligne, il est courant de voir certains conducteurs distraits se décider à avancer plusieurs secondes seulement après que la lumière ne soit tombée au vert. Bien entendu, cela empêche les véhicules qui suivent de pouvoir s’engager, ce qui fait perdre du temps inutilement.

Autre cas… Ceux à qui on veut céder le passage pour être gentil et qui sont tellement lents à comprendre et à réagir que la manœuvre devient presque dangereuse au moment où elle survient.

Voici donc les comportements les plus dérangeants que l’on rencontre chez les conducteurs. Il serait juste de dire que nous sommes tous différents dans nos habiletés et notre façon de conduire, mais tout de même assez identiques en ce qui a trait à notre niveau de patience et de tolérance. Qu’en pensez-vous?

 


Jackie Beaudoin, Leclerc Assurances et Services Financiers